Polar et archives

Polar et archives

Vidéo

Le 28 juin 2018, j’intervenais aux Archives nationales, sur le thème Polar et Archives, en compagnie de  ma complice Sylvie Granotier.
Voici la vidéo de mon intervention, qui peut être consultée ici.

L’intervention de Sylvie Granotier peut être visionnée ici.

Mai 68 n’a pas duré qu’un mois

Mai 68 n’a pas duré qu’un mois

Vidéo

Mediapart et Temps noir se sont associés pour produire une série d’interviews d’acteurs de mai 68

Dix actrices et acteurs de 68 reviennent sur ces événements qui ont changé leur vie. Par-delà la diversité des choix politiques et des parcours, ces femmes et ces hommes ont en commun de ne pas avoir renoncé à changer radicalement le monde. Aux antipodes des commémorations qui mettent à l’honneur anciens militants repentis et nouveaux convertis au libéralisme, la série aborde cette histoire pas si lointaine comme une occasion de rappeler les raisons – qui n’ont jamais été aussi actuelles – de se révolter. Elle permet aussi de confronter ces témoignages au regard des générations suivantes auxquelles appartiennent ses quatre initiateurs et auteurs, avec une diversité de parcours et une pluralité d’engagements.

Cette série était proposée par Olivier Besancenot, postier, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste, Sara Brücker, productrice, Florence Johsua, maîtresse de conférences en science politique à l’Université Paris Nanterre, et Tancrède Ramonet, réalisateur

Présentation de Racket à Thessalonique

Présentation de Racket à Thessalonique

Vidéo

La francophonie était l’invitée d’honneur du salon du livre de Thessalonique de 2018 (du 3 au 6 mai). J’ai eu l’occasion d’y présenter mon dernier roman, Racket, au cours d’un entretien avec le journaliste Fabien Perrier.
Cette vidéo a été réalisée par le département Digital Media et Communication de l’université de Thessalonique.

 

Racket, nouvelle vidéo

Racket, nouvelle vidéo

Vidéo

En attendant la parution de Racket, le 21 mars 2018, voici une version de la vidéo de présentation un peu plus brève.

Racket

Racket

Vidéo

À Paris, un géant américain braque un joyau de l’industrie française.
Racket, mon nouveau roman, raconte une histoire de kidnapping, de chantage, d’extorsion, de meurtre. Bref, un hold-up économique.
Ce roman est librement (très librement) inspiré du rachat d’Alstom Énergie par General Electric.

Parution : 21 mars 2018.

Arte – Polars du terroir

Arte – Polars du terroir

Vidéo

Arte diffuse, ce mois d’octobre, une série intitulée Polars du terroir. L’écrivain Friedrich Dönhoff sillonne l’Hexagone pour retrouver des auteurs de romans policiers ou noirs sur les sites qui ont inspiré leur plume.
À Marseille il s’agit d’Or Noir., où l’essentiel de l’action se déroule. Nous parcourons certains des lieux du roman.

 

Université d’été du NPA

Université d’été du NPA

Vidéo

Le Nouveau parti anticapitaliste m’a invitée à son université d’été 2017. Le 28 août mon propos était résumé dans le titre de l’intervention, Le roman noir : crise politique et histoire sociale

Madoff à Bercy

Madoff à Bercy

Vidéo

Mon Rêve de Madoff (Allia 2013), long monologue de Madoff en prison racontant sa vie et se rêvant en héros américain est joué au théâtre. Une représentation a eu lieu le 7 juin 2017 au Ministère chargé de l’Economie et des Finances, à Bercy. Splendide auditorium de 150 places environ, plein. Un public qui m’impressionnait. Finalement séduit. La représentation a été filmée et mise à notre disposition par Pace des Arts, l’association culturelle du Ministère.
Vous pouvez le voir ci-dessous ou sur YouTube. Durée: soixante deux minutes.

Tutti colori del giallo, de la Suisse à Palerme

Tutti colori del giallo, de la Suisse à Palerme

Vidéo

Festival Tutti i colori del Giallo, du 10 au 13 mai 2017 à Massagno, commune limitrophe de Lugano, sur le lac du même nom. Dans le canton du Tessin, la Suisse italienne. Un paysage superbe. Et une formule de festival originale et dynamique.
Le festival se tient sur quatre soirées consécutives, dans la salle du cinéma Lux (bondée, environ trois cents places). Chaque soirée commence à 18 heures 30 par un entretien entre un animateur et un auteur de polars qui dure entre une heure et une heure et demie. Puis la salle se vide, et l’on passe sous une tente attenante pour l’apéritif dinatoire entre 20 et 21 heures. Pendant se temps, signatures et discussions entre lecteurs et auteur. A 21 heures, séance de cinéma. L’entrée est payante, pas chère, et le buffet franchement excellent. La formule dure depuis treize ans.
Dans cette ville d’assez petite taille, les organisateurs ont su fidéliser un public nombreux, qui prend plaisir à se retrouver dans des soirées conviviales. L’ambiance est franchement formidable, et les échanges intéressants. Mais ce n’est pas tout. Tous les débats sont  filmés, retransmis en direct streaming sur le site et sur la page Facebook du festival et sur YouTube.

Cette année, innovation supplémentaire ! Massagno a travaillé en duplex avec un cinéma de Palerme, Le Rouge et le Noir. Les débats y étaient retransmis en direct. La dernière soirée a eu lieu à Palerme, sur le même modèle, débat vu en direct en Suisse.
Pour que le prix d’entrée reste peu élevé, le festival travaille avec le partenariat d’entreprises locales qui l’aident à financer le buffet.  Une formule différente de ce que nous faisons en France, et moi, j’ai pris mon pied. Merci à tous les animateurs de Massagno pour les belles soirées qu’ils m’ont offertes.