Racket

Racket

Racket

À Paris, un géant américain braque un joyau de l’industrie française.
Racket, mon nouveau roman, raconte une histoire de kidnapping, de chantage, d’extorsion, de meurtre. Bref, un hold-up économique.
Ce roman est librement (très librement) inspiré du rachat d’Alstom Énergie par General Electric.

Parution : 21 mars 2018.

Arte – Polars du terroir

Arte – Polars du terroir

Arte – Polars du terroir

Arte diffuse, ce mois d’octobre, une série intitulée Polars du terroir. L’écrivain Friedrich Dönhoff sillonne l’Hexagone pour retrouver des auteurs de romans policiers ou noirs sur les sites qui ont inspiré leur plume.
À Marseille il s’agit d’Or Noir., où l’essentiel de l’action se déroule. Nous parcourons certains des lieux du roman.

Université d’été du NPA

Université d’été du NPA

Université d’été du NPA

Le Nouveau parti anticapitaliste m’a invitée à son université d’été 2017. Le 28 août mon propos était résumé dans le titre de l’intervention, Le roman noir : crise politique et histoire sociale

Madoff à Bercy

Madoff à Bercy

Madoff à Bercy

Mon Rêve de Madoff (Allia 2013), long monologue de Madoff en prison racontant sa vie et se rêvant en héros américain est joué au théâtre. Une représentation a eu lieu le 7 juin 2017 au Ministère chargé de l’Economie et des Finances, à Bercy. Splendide auditorium de 150 places environ, plein. Un public qui m’impressionnait. Finalement séduit. La représentation a été filmée et mise à notre disposition par Pace des Arts, l’association culturelle du Ministère.
Vous pouvez le voir ci-dessous ou sur YouTube. Durée: soixante deux minutes.

Tutti colori del giallo, de la Suisse à Palerme

Tutti colori del giallo, de la Suisse à Palerme

Tutti colori del giallo, de la Suisse à Palerme

Festival Tutti i colori del Giallo, du 10 au 13 mai 2017 à Massagno, commune limitrophe de Lugano, sur le lac du même nom. Dans le canton du Tessin, la Suisse italienne. Un paysage superbe. Et une formule de festival originale et dynamique.
Le festival se tient sur quatre soirées consécutives, dans la salle du cinéma Lux (bondée, environ trois cents places). Chaque soirée commence à 18 heures 30 par un entretien entre un animateur et un auteur de polars qui dure entre une heure et une heure et demie. Puis la salle se vide, et l’on passe sous une tente attenante pour l’apéritif dinatoire entre 20 et 21 heures. Pendant se temps, signatures et discussions entre lecteurs et auteur. A 21 heures, séance de cinéma. L’entrée est payante, pas chère, et le buffet franchement excellent. La formule dure depuis treize ans.
Dans cette ville d’assez petite taille, les organisateurs ont su fidéliser un public nombreux, qui prend plaisir à se retrouver dans des soirées conviviales. L’ambiance est franchement formidable, et les échanges intéressants. Mais ce n’est pas tout. Tous les débats sont  filmés, retransmis en direct streaming sur le site et sur la page Facebook du festival et sur YouTube.

Cette année, innovation supplémentaire ! Massagno a travaillé en duplex avec un cinéma de Palerme, Le Rouge et le Noir. Les débats y étaient retransmis en direct. La dernière soirée a eu lieu à Palerme, sur le même modèle, débat vu en direct en Suisse.
Pour que le prix d’entrée reste peu élevé, le festival travaille avec le partenariat d’entreprises locales qui l’aident à financer le buffet.  Une formule différente de ce que nous faisons en France, et moi, j’ai pris mon pied. Merci à tous les animateurs de Massagno pour les belles soirées qu’ils m’ont offertes.

Le vilain petit polar

Le vilain petit polar

Le vilain petit polar

J’ai été interviewée il y a quelques semaines par une équipe d’étudiant de l’Université
Paris Ouest La Défense (Master Humanités et Industries Créatives). Cette équipe vient de créer un site, Le vilain petit polar, plateforme dédiée à ce genre romanesque.

Ci dessous, mon interrogatoire.

Or Noir Vidéo 3

Or Noir Vidéo 3

Or Noir Vidéo 3

Marseille 1973 / La première enquête du commissaire Daquin

Daquin, en pleine guerre des polices, enquête sur la mort d’un ancien de la French Connection, reconverti dans le transport maritime. Il découvre les tout premiers balbutiements du trading du pétrole. Journaliste : Camélia Brady. Vidéo
réalisée par Rachid Youmelhana.

Or Noir Vidéo 2

Or Noir Vidéo 2

Or Noir Vidéo 2

Marseille 1973 / Vers le choc pétrolier

Deuxième volet de la présentation d’Or Noir. Il y est question du pétrole et des bouleversements de son marché. Journaliste : Camélia Brady. Vidéo réalisée par Rachid Youmelhana.

Or Noir Vidéo 2

Or Noir Vidéo 1

Or Noir Vidéo 1

Marseille 1973 / La fin de la French Connection

Cette vidéo de présentation d’Or Noir est la première d’une série de trois. J’ai été interrogée par Camélia Brady. La vidéo est réalisée par Rachid Youmelhana.

EHESS cycle vies parallèles, œuvres croisées

EHESS cycle vies parallèles, œuvres croisées

L’école des hautes études en sciences sociales (EHESS) a organisé au printemps 2011 un cycle Vies parallèles, œuvres croisées. De la recherche à la fiction

Voici la présentation des conférences :

Nombreux sont les écrivains pour lesquels la littérature est une seconde activité exercée dans les temps morts de leur profession première. Parmi ceux-ci, les enseignants et les chercheurs occupent une place à part, car ils ont franchi le miroir en passant du monde de la science et des hypothèses au pays des merveilles et de l’imagination. Mais d’un côté comme de l’autre, ils usent des mêmes outils, ils écrivent des textes. Pourquoi ont-ils un jour voulu sauter le pas et prendre ce risque ? S’agit-il d’une transmutation de leur réflexion, à moins qu’il ne faille parler de rupture, de décalage permettant de dire enfin ce que seule la littérature sait dire ?

Ce cycle sera l’occasion d’en savoir plus sur ce passage, en dialoguant avec Chantal Thomas, alias Chantal Thomas, Dominique Manotti alias Marie-Noëlle Thibault, et Fred Vargas, alias Frédérique Audoin-Rouzeau, qui ont accepté de se prêter au jeu.