Fake boite

4 décembre 2018Textes divers

L’usine Ford, à Blanquefort (en Gironde) doit fermer en 2019. La multinationale va licencier 900 salariés, après avoir touché cinquante millions de subventions publiques, qui ont notamment permis à la multinationale d’engranger près de sept milliard des dollars de profit.
J’ai contribué au soutien à la détermination et à l’action des salarié en racontant une autre bagarre que j’ai connue, celle de l’usine Daewoo en Lorraine, à Mont Saint Martin, en 2003. Elle a été publiée dans le livre Ford Blanquefort même pas mort publié par les éditions Libertalia.
Ce livre, recueil de textes analytiques, de fictions et d’illustrations, se veut une contribution enthousiaste à la lutte en cours.
Parce que nos vies valent plus que leurs vils profits.
Les droits d’auteurs de cet ouvrage seront reversés à l’Association de défense des emplois Ford.

Télécharger ici