Fait divers

Fait divers relaté sur une page entière dans Libération (10/02/2013) : un flic de Los Angeles de 33 ans, tireur d’élite, six mois de guerre en Irak à son actif, s’estimant injustement sanctionné par sa hiérarchie, a pris le maquis, armé jusqu’aux dents, a abattu deux membres de la famille d’un de ses supérieurs, un flic de patrouille, et menace de continuer. Les policiers du LAPD s’affolent, et ont déjà flingué deux fois d’innocents passants qu’ils ont pris un peu vite pour le tueur.
Ce fait divers est emblématique. Après « les hommes mauvais qui font l’Histoire » de Ellroy, bienvenue dans l’ère post-Ellroy, celle des flingueurs solitaires et azimutés. Hollywood est probablement déjà au travail.